<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1291325794385781&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Les résultats d'admission sont tombés !    Découvre si tu es classé en cliquant ici

Les partenaires étrangers de Institut Mines-Télécom Business School

19

Parmi les avantages de suivre un cursus comme celui proposé par Institut Mines-Télécom Business School, la possibilité de réaliser une partie de ses études à l’international. L’école permet à ses élèves de suivre une partie de leurs études aux quatre coins du monde. Elle offre, par ailleurs, la possibilité à certains étudiants de deuxième année de suivre leurs études sur son campus américain au cœur de la Virginia Tech University à Blacksburg (États-Unis). Le départ à l’international, dans le cadre des études à Institut Mines-Télécom Business School, est obligatoire et peut être effectué à plusieurs périodes, laissant aux étudiants la possibilité de s’organiser en amont.

Du fait de son statut de membre de l’Institut Mines-Télécom (IMT), l’école bénéficie d’un environnement technologique de premier rang. L’un de ses objectifs est de favoriser la mobilité internationale et l’ouverture au monde:  les moyens mis en œuvre sont conséquents.

Plus de 100 universités accueillent les étudiants de Institut Mines-Télécom Business School

The world is your oyster… Une expression idiomatique anglo-saxonne qui prend tout son sens lorsque l’on considère l’étendue des possibilités de poursuite des études à l’étranger avec le choix entre:

  • 73 universités hors-Europe
  • 56 universités en Europe

Il existe plusieurs moyens de valider son parcours à l’international. Atout de l’école : elle offre des possibilités cumulables à ses étudiants. Ainsi, partir en échange et effectuer un stage à l’international la même année est tout à fait envisageable. L’international peut donc être validé par le biais d’un stage ou d’un échange en M1. Si l’étudiant souhaite de nouveau partir en échange par la suite, ceci est également envisageable.

Les périodes auxquelles l’échange universitaire peut être effectué sont les suivantes :

  • au cours du 2e semestre de la deuxième année; la quasi-totalité des universités proposées par l’école sont disponibles. Il s’agit du choix du plus grand nombre, dans la mesure où la destination est plus accessible, essentiellement.
  • au cours des 1er ou 2e semestre de la troisième année pour valider la majeure; le choix est plus restreint, mais la possibilité existe..
  • en année spécifique, conçue pour valider l’international. Celle-ci n’est pas obligatoire et peut être effectuée entre la deuxième et la troisième année d’études à l’école. Elle comporte un semestre d’échange universitaire ainsi qu’un semestre de stage, ou l’inverse.

A noter également qu’une année complète en échange universitaire est également possible, bien que les opportunités soient plus limitées en nombre.

 

Des destinations atypiques enrichissantes et valorisantes

Pour obtenir un double-diplôme ou un certificat, les étudiants d’Institut Mines-Télécom Business School effectuent des échanges académiques aux quatre coins du monde, comme à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), en Irlande (Dublin Institute of Technology) ou encore en Californie (University of California Riverside).

Parmi les universités envisageables pour une mobilité internationale  :

En Europe,

  • L’Université Charles-III de Madrid, en Espagne, notamment réputée pour la qualité de ses départements d’économie et d’administration des entreprises.
  • Le University College of London, au Royaume-Uni, la plus ancienne université de la capitale britannique, régulièrement classée dans le Top 5 des universités en Europe.
  • L’Ecole de commerce de Copenhague au Danemark, spécialisée dans les sciences commerciales. La CBS est l’une des plus grandes écoles de commerce en Europe.
  • L’Université technique de Munich (TUM), en Allemagne, qui s’inscrit parmi les 9 universités allemandes “d’élite”, disposant ainsi de moyens supplémentaires dans le domaine de la recherche.

Au-delà des frontières européennes

  • Un Master of Science au sein de l’Institut supérieur coréen des sciences et technologies, le fameux KAIST, à Daejeon. Cet institut est l’une des meilleures universités du pays. Visa, passeport et billet d’avion en poche, les étudiants sont de plus en plus nombreux à convoiter la Corée du Sud , symbole d’avancée technologique et d’excellence en matière d’électronique et de haute technologie.
  • L’ITAM, Instituto Tecnologico Autonomo de Mexico, une université privée de recherche triplement accréditée, située dans le sud du pays. Un établissement de choix par lequel sont passés de nombreuses personnalités dont Felipe Calderon, ancien président mexicain. Aujourd’hui, l’ITAM est classée meilleure université d’économie d’Amérique latine.
  • L’UQAM, Université du Québec à Montréal, au Canada, qui figure parmi les 100 meilleures universités au monde ayant été créées ces 50 dernières années selon le classement du QS World University Rankings et du Times Higher Education.
  • L’université de technologie de Nanyang à Singapour, axée sur la recherche et figurant parmi le top 15 des plus beaux campus au monde.
  • L’université de technologie de Pékin, qui fait partie des universités de Classe A en Chine, régulièrement listée en tant que meilleure institution académique du pays.
  • Curtin University en Australie, la plus grande université d’Australie occidentale et aussi la plus multiculturelle, accueillant plus de 16000 étudiants internationaux en moyenne.

 

Un campus délocalisé aux Etats-Unis : Virginia Tech University

Dans le cadre d’un accord bilatéral conclu entre Institut Mines-Télécom Business School et Virginia Tech University, les élèves de deuxième année ont la possibilité de séjourner à Blacksburg, en Virginie, pour un semestre complet. Une expérience enrichissante pour tous les étudiants, entre les monts Blue Ridge de la chaîne des Appalaches. Résolument orientée vers la technologie et le digital, la Virginia Tech a créé, en 2003, le troisième ordinateur le plus rapide au monde. Elle a, depuis, participé à de nombreux programmes et réseaux informatiques.

Réputé pour ses programmes d’enseignement et de recherche, l’Institut polytechnique et université d’État de Virginie est également très fier de son équipe de football américain, les Hokies de Virginia Tech.

 

L’international à IMT-Télécom Ecole de Management: les étudiants en parlent !

Ils témoignent de leur expérience enrichissante à l’international:

Flora BRUYERE - Universidad Carlos III Madrid

Flora BRUYERE

Honnêtement, j’ai passé le meilleur semestre de ma vie. Je suis tombée amoureuse de l’Espagne et des Espagnols et le plus surprenant est que je ne m’y attendais pas du tout. J'ai beaucoup aimé le cours intitulé INEQUALITY, mélangeant l’économie à la philosophie et axé autour de la justice sociale et politique, de l’étude des droits humains et des inégalités, leurs causes et conséquences.

Mon petit + : j'ai participé à la Féria Internationale pour promouvoir l’école. Evénement multiculturel où chaque pays représenté au sein de l’université tenait un stand pour présenter son pays/sa ville, sa culture, son école/université.

 

Alexandre GANACHAUD - University of California Riverside

Alexandre GANACHAUD

Le système scolaire américain diffère du système français; par exemple, il est important de prendre connaissance du thème et des chapitres du cours avant de se rendre en classe afin de pouvoir suivre les différentes discussions avec le professeur.  La participation des élèves en classe est indispensable et beaucoup de travail à la maison est demandé.

Mon expérience Californienne : en Californie, le sport tient une place importante dans la société et beaucoup d'équipes sont très réputées. La pratique d'un sport à l'université m’a permis de rapidement m'intégrer et de me faire de nouveaux amis.

imt partenaires etrangers cta

Institut Mines-Télécom Business School et ses partenaires étrangers
Entreprises : la parole aux employeurs, partenaires d'Institut Mines-Télécom Business School