<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1291325794385781&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Les résultats d'admission sont tombés !    Découvre si tu es classé en cliquant ici

Qu’est-ce qui motive les étudiants à vouloir faire une partie de leurs études à l’étranger ?

IMT-BS-article-motivation-etudiant-partir-etranger

Étudier à l’étranger est certainement l’une des expériences les plus enrichissantes qui soient pour les étudiants. Libres comme l’air, ils s’envolent vers des destinations plus ou moins lointaines pour faire le plein de … le plein de quoi, d’ailleurs ? Dans cet article, nous nous intéressons aux raisons qui motivent les étudiants à vouloir faire une partie de leurs études à l’étranger. Prêt(e) pour le décollage ?

Voir le monde, découvrir d’autres horizons

Faire ses études à l’étranger, c’est partir dans un pays que l’on ne connaît pas, ou très peu, pour découvrir de nouvelles perspectives, coutumes et activités. Au-delà des richesses locales, des monuments et des musées, les étudiants se frottent à la vie des habitants, se plient à leurs traditions et à leurs coutumes pour s’intégrer au mieux dans leur nouvel environnement. À l’étranger, chaque jour apporte son lot de nouveautés et de connaissances,. Quelle que soit la destination, l’immersion à l’étranger est source d’apprentissages, même lorsqu’il s’agit de pays limitrophes qui, eux aussi, ont leurs particularités !

Faire l’expérience d’un nouveau système éducatif

À chaque pays son système éducatif ! En partant faire leurs études à l’étranger, les étudiants découvrent de nouveaux moyens pédagogiques, des innovations, des tendances différentes de celles auxquelles ils sont habitués. Ils découvrent également de nouvelles façons d’enseigner, empreintes de la culture des professeurs et de leur approche pédagogique. En outre, le temps accordé au travail personnel et aux activités en groupe leur permet d’échanger, de s’informer par leurs propres moyens, contribuant ainsi à approfondir leur expérience sur le terrain et à les enrichir sur le plan personnel.

Embrasser une nouvelle culture

Nombreux sont les étudiants qui, lorsqu’ils partent à l’étranger, quittent leur domicile pour la première fois. Fascinés par la perspective de découvrir de nouveaux horizons, ils sont également enthousiastes à l’idée de se plonger dans une nouvelle culture, un ensemble de traditions, d’ambiances différentes de celles dont ils ont l’habitude. De la manière de dire bonjour aux habitudes culinaires, chaque pays offre son lot de surprises ! Souvent, les étudiants abandonnent leurs idées reçues… pour revenir plus riches de leur vécu.

Affiner leurs compétences linguistiques

Est-il nécessaire de le préciser ? Une expérience à l’étranger est le meilleur moyen de développer ses connaissances et ses compétences en langues étrangères. Loin des manuels et des cahiers, les étudiants se frottent à la langue du pays qu’ils ont choisi, apprenant à comprendre les variations de langage, perfectionnant les intonations et autres particularités linguistiques. Pour la plupart d’entre eux, l’évolution des connaissances linguistiques est gratifiante et surtout palpable, au fur et à mesure de leur séjour, ils gagnent en confiance et sont de plus en plus à l’aise dans toutes les situations. et.

Forger des opportunités de carrière

L’ouverture d’esprit qui se forme lors d’un séjour d’études à l’étranger permet aux étudiants d’envisager une carrière hors des frontières de l’Hexagone. Dotés d’une nouvelle perspective, de nouvelles compétences linguistiques, d’une connaissance du pays dans lequel ils ont vécu, ils sont nombreux à envisager d’y retourner pour faire leurs premiers pas dans la vie active. Lors de leur séjour à l’étranger, les étudiants ont ainsi l’occasion d’apprendre à connaître et à comprendre le marché de l’emploi du pays qu’ils ont choisi et de se faire une idée quant aux différentes possibilités de travailler dans le pays en question.

Élargir le spectre de ses intérêts

Faire de l’aviron lorsque l’on est étudiant à Cambridge ou participer à des tournois de football américain lorsque l’on fait ses études à New York… il n’y a rien de plus « normal ». Intimement corrélées aux cultures et traditions locales, les activités des étudiants étrangers permettent d’élargir le spectre de ses intérêts et de se découvrir d’autres talents, d’autres passions.

Faire des rencontres, se faire des amis pour la vie

Partir seul(e), c’est l’occasion de s’ouvrir aux autres et de rencontrer de nouvelles personnes. À l’ère du digital, il est facile de conserver et d’entretenir des relations avec les personnes dont on croise le chemin. Les étudiants qui font une partie de leurs études à l’étranger bénéficient d’un réseau de connaissances étendu et nouent, alors qu’ils viennent d’entrer dans leur vie d’adulte, de véritables amitiés, dont ils profiteront pendant de longues années.

Se développer sur le plan personnel

Peu d’occasions sont propices à faire sortir les étudiants de leur zone de confort. Les études à l’étranger font partie des expériences qui incitent chacun à dépasser ses limites, à oser, à faire des erreurs et à rebondir pour mieux avancer. Autant d’expériences enrichissantes sur le plan personnel qui contribuent à faire mûrir les jeunes gens pendant leur séjour, quelle que soit la destination choisie.

Se doter d’atouts pour plus tard

S’il est validé par un diplôme, un séjour à l’étranger représente un atout considérable pour les étudiants, dans la poursuite de leurs études comme pour entrer dans la vie active. Néanmoins, un diplôme n’est pas nécessaire à faire valoir une expérience enrichissante sur le plan personnel comme sur le plan professionnel, le séjour à l’étranger étant une preuve de la capacité d’un individu à s’adapter et à s’ouvrir au monde. Cette compétence essentielle fait partie des qualités que recherchent les employeurs et mérite d’être mise en avant lors de l’entretien d’embauche.

Partir à l’étranger, lorsque l’on est étudiant, est une leçon de vie enrichissante à tout point de vue. Ceux et celles qui en ont fait l’expérience reviennent plus mûrs, plus confiants en eux-mêmes comme dans leur propre avenir. Une expérience qui mérite d’être vécue et qui donne à certains un avant-goût du nomadisme digital, puisqu’elle leur permet de former des relations pouvant aboutir à des stages ou des tâches rémunérées tout en voyageant. Un nouveau style de vie qui deviendra peut-être (qui sait ?) un style de vie à part entière dans les années à venir…

Nouveau call-to-action

Gérer la transition entre prépa et école de commerce
Coût total d'une année à Institut Mines-Télécom Business School